Départ vers l'île de Cat ba

Nous le savions, à cette période de l'année, dans le Nord du Vietnam, c'est l'hiver. Cependant, nous n'imaginions pas ce voyage sans une découverte de cette partie du pays et ses paysages spectaculaires. À l'heure où j'écris ces lignes, Sapa (Région renommée pour les rizières en paliers) est recouverte de neige. Nous laissons donc tout le Nord-ouest et la frontière avec le Laos pour un prochain voyage. La météo annonce entre 10 et 17 ° pour notre prochaine destination, l'île de Cat ba

L'île de Cat ba, le bon plan des voyageurs pour découvrir la baie d'Halong sans les hordes de touristes

Notre prochaine étape nous emmène à la tant attendue Baie d'Halong, patrimoine mondial de l'UNESCO, souvent considérée comme la huitième merveille du monde et rendue célèbre chez nous par le film Indochine avec Catherine Deneuve. Étendue d'eau de 1500 km2 dans laquelle baignent 1969 îles karstiques. Revers de la médaille, la Baie d'Halong, c'est près de 6.000 visiteurs par jour, plus de 3 millions chaque année. Les formules pour la visiter sont aussi nombreuses que les îlots la composant. La plus populaire consiste en une excursion de 2 jours en passant une nuit à bord d'une jonque. Le prix moyen est de 100 €/personne sur un bateau partagé avec une dizaine d'autres passagers. Une fortune par rapport à ce que nous avions payé jusque là dans le reste du pays! Il existe bien sûr également des formules à plus de 500 €/nuit sur une jonque privée avec tout le grand luxe à bord.

En se documentant un peu, nous avions lu que les arnaques étaient nombreuses et beaucoup de voyageurs évoquaient des centaines de bateaux se suivant à la "queue-leu-leu", remplis de touristes baignés dans une odeur de gazoil et tous soumis au même programme. Très peu pour nous. 

D'autres, plus routards, mentionnaient l'île de Cat ba (Plus grosse île de la baie), peu connue, et décrite comme une bonne solution pour éviter tous ces désagréments et découvrir cette petite merveille autrement. Sans trop savoir dans quoi on s'embarque, nous optons donc pour cette destination et réservons, vite fait bien fait, une chambre à 10 € la nuit. Nous délaissons donc la ville de Halong, point de départ de 90% des bateaux, pour nous rendre au port de Haiphong afin d'effectuer la traversée vers l'île de Cat ba. Mais je me dois de vous raconter ce périple...pittoresque. 

Départ pour l'île de Cat ba: accueil glacial

Rappelez-vous, nous venions donc d'Hoi an, ses lanternes, ses 26° et la chaleur de ses habitants. À la sortie de l'aéroport d'Haiphong, vers 7h30, c'est une brume épaisse et quelques 11° qui nous accueillent. Sympa. Nous prenons alors un taxi pour rejoindre le port, d'où nous traverserons le bras de Mer de Chine qui nous sépare de l'île de Cat ba. Durant la demi-heure de route, nous découvrons des paysages tristes à en pleurer. Usines, gros camions, pollution. Last but not least, notre taximan n'est pas des plus sympathiques. On se dit qu'il est encore tôt, qu'il faut lui laisser le temps de se réveiller. Partout, de gros bâtiments typiquement communistes et une route interminable. Les couleurs varient du blanc au jaune pâle. J'avais filmé quelques "paysages" durant notre trajet mais je ne voudrais pas plomber votre journée. 

J'indique au taxi que je dois passer par un distributeur d'argent, n'ayant pas assez pour lui régler la course. Il ne parle cependant pas un mot d'anglais. J'essaie en français ou en patois tournaisien, toujours pas de réaction. Nous arrivons donc au port (?) d'Haiphong. Il m'indique son compteur qui mentionne 250.000 Dongs (10€), je lui montre qu'il m'en reste 180.000. Il comprend donc. Retour des sacs dans le coffre, en voiture Simone! 2 ou 3 kilomètres plus loin, il nous arrête enfin à un distributeur de billets. 

La dure journée de Camille 

Elle ne m'en voudra pas, il faut que je vous raconte les mésaventures de Camille pour la suite de notre trajet. Après à peine 2 heures de sommeil et un café pris à l'aéroport qui n'est pas bien passé, disons que Camille n'était pas au top de sa forme. 

J'en reviens donc à notre ami taxi qui mé dépose devant un distributeur de billets. Je sors de la voiture et retire un peu d'argent pour notre prochaine étape (Il faut savoir que les distributeurs ne permettent pas de retirer de grosses sommes, il faut donc le faire au fur et à mesure). Lorsque je me retourne, je vois que Camille a ouvert sa portière et a les 2 jambes à l'extérieur. Je l'interroge, elle est toute pâle. Elle me raconte alors qu'une fois seul avec elle, notre taximan s'est retourné et tout en s'approchant d'elle, lui a déclaré: "Biuuuutifuuul". Je la rassure un peu, lui indiquant qu'il était peut-être enfin réveillé et que c'était sa façon à lui de souhaiter la bienvenue. Retour alors au petit port, où quelques hommes nous accueillent, nous proposant différents prix pour effectuer la traversée. Je les refuse tous, me dirigeant vers un petit bureau, qui semble un peu plus officiel. Camille me suit de près. C'est réglé, le bateau arrive justement. Pas mécontents car le vent est glacial. En 20 minutes, le petit bateau nous emmène vers l'île de Cat ba. Là, un bus datant des années 70 semble nous attendre. Sans trop savoir, nous y embarquons, suivant les autres passagers, tous Vietnamiens. Direction donc la seule ville de Cat ba, simplement appelée Cat ba town. L'île est montagneuse et la route est étroite et très sinueuse. Camille n'est toujours pas au top.

Après une quinzaine de kilomètres interminables, le bus s'arrête brusquement! Le chauffeur regarde par la fenêtre et semble avoir aperçu quelque chose qui l'intéresse. Je comprends très vite: 

Il a aperçu une dame sur le côté de la route, occupée à découper une vache fraîchement (?) abattue. Il lui achète donc quelques morceaux de viande, accompagnés depuis par quelques passagers du bus. Je propose à Camille qui, étrangement, décline mon invitation. Ses quelques couleurs prises dans le Sud semblent avoir complètement disparues...Le coup de grâce. 

Après cet arrêt à la boucherie locale, nous poursuivons notre route et une dizaine de kilomètres plus loin, nous atteignons enfin notre destination: Cat ba town, là où se situe notre logement, Le Central Hostel 2. Il fait froid dans la chambre et Camille plonge sous la couette se reposer. Quant à moi, la seule mission du jour consistera à nous trouver un bon plan pour la découverte de la baie d'Halong. La météo prévoit un beau soleil le lendemain! 

Première image du port de Cat ba:

Après avoir exploré différentes pistes, je trouve finalement une excursion d'une journée à 15 $ (12 €, prix imbattable!) avec repas à bord, kayak, l’île des singes et bien sûr, la baie d'Halong, sans la centaine de bateaux autour de nous. Je suis un peu sceptique par rapport au prix, très bas mais depuis le début de notre voyage, à aucun moment nous avons eu l'impression de nous faire arnaquer. Je fais donc confiance. C'est fait, départ le lendemain à 8 heures tapantes! 

Je rejoins Camille à la pension qui se remet doucement de ses émotions...

Je vous raconte la fameuse baie d'Halong dans le prochain article! 

Passez une très belle journée, 

Valentin  


4 commentaires

  • Un régal de lire les commentaires .

    Hedwige
  • Très beau récit de votre voyage . Les photos sont superbes … ça donne envie .
    Profitez bien !

    obsomer marie christine
  • Bonjour les enfants vraiment!vous nous faites voyager????super les commentaires de val continuez de profiter de votre superbe voyage et à bientôt bisous de nous tous?

    Maman catherine
  • Bonsoir,

    Nous nous sommes rencontrés au restaurant apres votre journee dans la baie d halong. Soleil, baignade, kayak, singes…
    Je vous souhaite de nombreuses decouvertes pour la suite de votre voyage. Votre bloc est excellent et vos photos sont magnifiques.

    Luc le Dunkerquois

    Luc

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés