Dalat et ses environs à moto

Au réveil, le soleil est radieux et la température des plus agréables. Nous partageons un café avec un Vietnamien résidant au Canada, venu rendre visite à sa famille et qui en profite pour sillonner les environs avec un ami. 

 

Pas de programme précis aujourd'hui: nous partons vers le Nord, sur les routes de montagne. 

Les paysages défilent: vastes plantations, collines verdoyantes et forêts de sapins se relaient. L'air est frais mais agréable. Dalat bénéficie d'un climat tempéré toute l'année, les températures ne descendant jamais sous les 20 degrés et dépassant rarement les 30. 

Après une vingtaine de kms, nous faisons une pause dans une petite auberge surplombant un lac artificiel. On nous y offre le thé et un petit groupe engage rapidement la conversation. Ils viennent de Mui Ne, station balnéaire de la côte réputée pour ses dunes de sable rouge, et viennent prendre l'air frais de la montagne le temps d'une journée. Curieux de notre présence sur place, ils nous posent quelques questions et nous demandent de poser pour quelques photos. 

Le plus âgé d'entre eux est particulièrement en forme et d'humeur joyeuse. Il nous demande de prononcer quelques mots en Français et éclate de rire toutes les 2 minutes. Il nous propose alors une petite chanson (Les Vietnamiens sont très friands de Karaoké): 

Le petit groupe nous propose ensuite de les accompagner pour la visite d'une exploitation de thé située à quelques kms de là. Nous acceptons évidemment avec grand plaisir. 

Endroit particulièrement calme et apaisant.

 

Le ciel se couvre et il est temps pour nous de reprendre la route. Nous nous aventurons au coeur de la forêt sur de petits chemins spécialement aménagés pour accéder aux plantations de thé environnantes. 

Au hasard d'une petite rue, nous découvrons un temple bouddhiste et une pagode traditionnelle (Linh Phuoc Pagoda). Le lieu est plutôt fréquenté et quelques cars de touristes russes et japonnais débarquent à intervalles réguliers. Cela n'enlève rien au côté solennel de l'endroit. 

Nous reprenons ensuite le chemin de Dalat pour visiter le cœur de cette cité à l'architecture soignée et parsemée de nombreuses maisons bourgeoises datant de l'époque coloniale. 

De retour chez notre ami vietnamien, il est temps de se préoccuper de l'organisation pour la prochaine étape de notre voyage. Je lui demande s'il peut nous aider dans la réservation d'un bus pour rejoindre Nha Trang, à 130 kms, sur la côte (Nous devons y prendre un train de nuit pour rejoindre Hoi An, étape importante de notre périple). Notre hôte nous parle d'un service de limousine. Je ne comprends pas bien mais vous le verrez dans le prochain article, certaines choses nous surprennent ici en termes de services et de tarifs...Pour ne pas devoir courir, nous décidons de passer une nuit dans les environs de Nha Trang. Cette station balnéaire est une destination privilégiée des touristes russes et les buildings de front de mer ne nous emballent pas franchement. Mais là est l'un des gros avantages de voyager sans réserver à l'avance, c'est de pouvoir bénéficier de quelques bons plans et réductions improbables de dernière minute. Une très belle surprise aussi. Mais tout cela, c'est pour le prochain article!

Passez une excellente journée ou soirée et à très vite.

Valentin


2 commentaires

  • Super votre voyage nous en profitons presque autant que vous profitez en bien et que le spectacle continue avec vos photos et vidéos gros bisous

    Maman
  • Ça nous donne le sourire dès le matin en voyant et lisant ton récit très bien écrit j adore la chanson alouette et c est parti mon kiki on s est bien amusé on attend la suite bisous

    Sabine

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés